22 octobre 2008

L'impact de la crise sur les finances publiques

Milliards, milliards, difficile de s'y retrouver dans cette avalanche d'annonces de milliards dans tous les sens. Lesquels auront un impact sur l'argent public français ? Petit récapitulatif. 40 milliards C'est la somme maximale que l'Etat va mettre à disposition des banques très vite (dont 10,5 milliards on déjà été annoncés mardi 21 octobre pour les 6 plus grandes banques), une sorte de prêt qui leur fournit les liquidités nécessaires à leur bon fonctionnement. Evidemment comme l'Etat n'a pas cet argent, il doit... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 17:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 septembre 2008

C'est l'heure du bugdet

Ce vendredi 26 septembre 2008, l'Etat français nous présentera, pour la première fois, un budget pluriannuel. L'exercice consiste à prévoir l'ensemble des dépenses et des recettes de l'Etat, et donc son déficit, pour la période 2009-2011. Vraisemblablement, le budget conservera un déficit de l'ordre de 2,7% du PIB en 2009 et 2010 (avant une réduction en 2011). Dans le contexte actuel (une croissance de 1% en 2008 et 2009), on imagine comme cela va être difficile ! En réalité, cela correspondrait à une réduction du déficit structurel... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2008

Le déficit de la sécu en augmentation, mais moins que prévu

Même quand on est français et qu'on aime raler, il faut savoir se réjouir quand la réalité est un peu meilleure que les prévisions. Il en est ainsi pour les comptes de la sécurité sociale en 2007, faisant apparaître un déficit de 9,5 milliards d'euros, certes toujours énorme, mais inférieur aux 12 milliards prévus par la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale (CCSS) en juillet 2007. Il est supérieur aux 8,7 Mds de 2006 mais, sachant que ceux-ci avaient été "embellis" d'environ 2 Mds (voir mon article du 4 juillet... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 10:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 avril 2008

Comment réduire le déficit public

Commençons peut-être par "pourquoi réduire le déficit public ?". Et auparavant, "qu'est-ce donc ?". Reprenons depuis le début. (si vous connaissez déjà cela très bien, allez directement au paragraphe "vendredi 4 avril"). Les administrations publiques (Etat, collectivités territoriales et sécurité sociale) ont pour rôle de fournir certains services gratuitement pour tous (éducation, sécurité, soins...). Pour cela, elles doivent prélever une partie des richesses créées dans le pays pour les mettre dans... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 19:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 avril 2008

On parle, on parle...

"C'est la semaine de «vérité» sur les comptes publics" écrit le figaro. "On va geler la progression des dépenses publiques de l'Etat" et "le plein emploi est la solution à tous les problèmes" dit le premier ministre. Les comptes publics seront même à l'équilibre en 2012... Poisson d'avril ! La semaine de vérité, on l'attend toujours. Car la stabilité des dépenses de l'Etat en volume, c'est-à-dire une augmentation limitée à l'inflation, ce n'est rien de nouveau : c'est d'actualité depuis les... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 14:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 mars 2008

Non à la dette !!

L'INSEE a revu à la hausse le déficit public de la France en 2007 à 50,3 milliards d'euros, soit 2,7% du produit intérieur brut, contre 2,4% initialement prévu par le gouvernement, le niveau de sa dette publique atteignant 64,2% du PIB. "Il se dégrade de 7,7 milliards d'euros, car la progression des dépenses (+4,0%) est plus dynamique que celle des recettes publiques", poursuit l'Insee. Plus précisément, les dépenses de l'Etat évoluent comme l'inflation mais celles des collectivités locales augmentent de 6% ! Conséquence... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 10:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 février 2008

Les créations de taxes et d’impôts s’accélèrent en France

On préfèrerait que ce soient les créations d'entreprises ou d'emploi qui s'accélèrent... Petite info intéressante reprise par le site internet de l'Expansion : "Une quinzaine d’impôts et de taxes ont été créées depuis 2002, dont une douzaine depuis trois ans. « La vitesse de créations de nouvelles taxes s’est accélérée au cours de la douzième législature « (2002-2007), s’inquiète une note de la commission des finances de l’Assemblée nationale, publiée lundi par Les Echos. Et depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, le rythme... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 11:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 janvier 2008

41 ans et demi en 2020 ?

Fin novembre 2007, le Conseil d'orientation des retraites (COR) remettait au gouvernement son rapport d'actualisation sur les retraites (voir mon article du 22 novembre 2007). Le dossier d'une vingtaine de fiches sur les principaux sujets (durée de cotisation, montant des pensions, petites retraites) a servi au gouvernement pour rédiger un rapport sur la situation financière du système de retraites. Le gouvernement ne peut que constater la réalité : "la situation financière actuelle est moins bonne que prévue en 2003, avec un... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2007

La dette publique de la France représente 65,9% du PIB

PARIS (Reuters) - La dette publique de la France a augmenté de 1,9 milliard d'euros au troisième trimestre 2007 pour atteindre 1.218,3 milliards d'euros soit environ 65,9% du PIB en diminution de 0,6 point par rapport au trimestre précédent où elle s'établissait à  1.216,4 milliards, selon les données publiées par l'Insee.   Outre la dette de l'Etat (946,6 milliards d'euros à  fin septembre), la dette publique au sens du traité de Maastricht prend en compte celle des administrations de sécurité... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2007

La réforme de l'Etat

Après des désastres fiscaux, règlementaires et de politique étrangère (entre autres), le gouvernement va peut-être (enfin!) faire quelque chose de bien : la réforme de l'Etat. Contrairement à ce que j'ai pu entendre à la télé (sur ITélé ou BFMTV je ne sais plus) : la réforme de l'Etat ne vise pas à "supprimer un fonctionnaire sur deux". Rassurez-vous, personne se sera tué, ni même blessé. Elle vise a simplifier le fonctionnement de l'Etat pour qu'il puisse fournir autant de service public avec moins de moyens... [Lire la suite]
Posté par nonaladette à 13:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]