Après le montant des dettes hier, voici un relevé des projections de déficits public par pays, qui conditionnent la trajectoire de la dette.

Pays Déficit 2011 2012 2013 ; Dette 2011 2012 2013

Grèce 9% ? ? ; 140% ? ? (les décisions qui s'imposeront dans les mois qui viennent pour la Grèce rendent très difficile de prévoir ces chiffres)

Portugal 6% 4,5% 3% ; 99% 101% 101%

Irlande 10% 8% 6% ; 113% 116% 118%

Espagne 6% 4,5% 3% ; 69% 70% 70%

Italie 4% 1% 0% ; 120% 118% 114%

France 6% 4,5% 3% ; 86% 87% 87%

Comme vous le voyez, la plupart des pays pensent stabiliser leur dette en % du PIB en rentrant dans les clous du pacte de stabilité européen (déficit < 3% du PIB). L'Italie, dont la dette était relativement plus élevée avant la crise, va même commencer à réduire son ratio dette/PIB dès 2012 avec un déficit faible dès l'adoption du dernier plan de rigueur (hausse des impôts sur les riches et de la TVA).

Il faudra donc suivre avec attention si la réalité est bien conforme à ces prévisions. Cela dépendra de l'impact qu'aura le défaut de la Grèce sur l'économie européenne, ce que personne ne sait prévoir à ce jour. Il me semble qu'il serait dans l'interêt de la Grèce et de l'Europe que cela se produise au plus vite, afin de mettre un terme à cette détestable incertitude qui fait plonger les marchés boursiers et l'économie réelle, de recapitaliser les banques qui en auront besoin et de pouvoir rebondir vers de meilleures perspectives pour l'avenir !