Lu sur le blog "La république des livres" de Pierre Assouline.

"Certains indicateurs valent mieux que bien des sondages. Surtout quand ils n’ont pas l’air politique. Ainsi le test de la librairie. On se souvient qu’en 2002 Le Temps de répondre (Stock), livre d’entretiens accordés par Lionel Jospin à l’éditorialiste Alain Duhamel, s’était écrasé dès le décollage. A voir comment il se traînait dans les ventes dès février, on supputait que le bide éditorial anticipait la Bérézina politique à venir. En librairie comme dans les urnes, le score fut minable. Si l’on s’en souvient aujourd’hui, ce n’est pas pour remuer avec perversité le couteau dans la plaie. C’est juste pour signaler que Projet d’espoir (193 pages, 17 euros, Plon), le livre-programme de François Bayrou qui n’a pu paraître comme prévu en janvier pour cause de retard de l’auteur, est sorti jeudi dernier.

     Selon Muriel Beyer, son éditrice, il a été tiré initialement à 40 000 exemplaires. Mais le raz-de-marée a été tel dès le premier jour, et la demande si forte surtout dans les Fnac de province, qu’il a fallu procéder à plusieurs retirages (100 000 exemplaires à ce jour de tirage total), les réassorts étant de 4000 à 6000 par jour. C’est à dire beaucoup. A ce niveau là, le phénomène ne relève plus de la seule curiosité, pas encore du plébiscite, un juste milieu comme il sied à un centriste, François Bayrou. Si le best-seller tient la distance jusqu’en avril, ce sera un signe."